lundi, 08 avril 2019 15:22

Le nouveau gouvernement du Président Macky Sall : De la nécessité de l’efficacité dans l’action gouvernementale

Écrit par La rédaction
Après avoir reconduit Mahammed Boun Abdallah Dionne comme Premier Ministre du gouvernement et cumulativement Secrétaire général de la Présidence, le Président Macky Sall vient de nommer les membres du nouveau gouvernement de son second mandat composé de 32 ministres et 3 secrétaires d’Etat. Cependant le fait marquant de ce nouvel attelage gouvernemental  c’est la suppression prochaine du poste de premier ministre afin de garantir l'efficacité des réformes et de l’action gouvernementale.

Le nouveau gouvernement qui vient d’être mis en place aura donc à faire face à de grands enjeux qui  appelleront un effort de longue haleine mais surtout l’introduction d’une sérieuse dose d’efficacité dans l’action gouvernementale. Ce que beaucoup de sénégalais attendent de ce gouvernement, c’est moins des solutions immédiates  qu’un nouveau souffle à imprimer à la décision politique pour libérer les énergies, débloquer les crispations de la société, ouvrir des perspectives, introduire un changement de méthode dans le traitement des grandes questions. Une réévaluation de l’approche de la gouvernabilité doit se mettre en œuvre. Elle doit s’inspirer de quelques principes: volontarisme, écoute, respect des engagements, célérité et efficacité de la décision.

La capacité de cette nouvelle structure gouvernementale à donner plus de lisibilité et d’efficacité à l’action publique sera rudement mise à l’épreuve. Cette structure gouvernementale  devrait être moins lourde et mieux adaptée à un pilotage efficace , au commandement de l’administration, à l’élaboration d’une véritable stratégie d’ensemble, à la prise en compte des grands problèmes interministériels et à la conduite d’une politique économique et sociale performante .

Il faudra nécessairement une clarification des mécanismes de décision et des responsabilités entre l’Administration et les services des ministères  pour que le lien entre autonomie et responsabilité dans les décisions publiques soit établi.

En ce sens, le rendement et l’efficacité de l’action du gouvernement dépendront fondamentalement de la capacité à donner un contenu effectif aux prérogatives et à la valorisation des fonctions d’impulsion et d’orientation du travail gouvernemental.

Si le gouvernement réussit cet «enjeu», cela serait appréciable pour l’avenir du Sénégal.

Sada Diallo, Président du Mouvement Sicap Debout

Lu 392 fois

Téléchargements

« Août 2020 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            
© 2017 Sicap Debout. All Rights Reserved. Designed By Sicap Debout